Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Club formateur

Ecole de Handball

Label OR FFHB

Sifflet d'Or FFHB

 

Formation de jeunes joueurs pour le haut niveau.

Jeunes formés au club mutés vers des clubs d'élite : 

 

Dylan NAHI
Médaille d'Or FOJE 2015
Champion d'Europe -18 ans 2016
Champion du Monde -19 ans 2017
Champion de France LNH 2017 à 2020
Champion de France N2 2017
Vainqueur de la coupe de la Ligue 2017
Vice-Champion d'Europe EHF 2017
Vainqueur Coupe de France 2018

 

romuald-kolle-picture2 1383363828
Romual Kollé (2008)

N1 puis D1/D2
4 ans Centre de formation US IVRY

3 ans de contrat Pro à l'US IVRY
signés en Mai 2014

Signature en 2017 à SARAN LOIRET
Signature en 2020 à LIMOGES


 

 

Miloud Aoumeur (2006)
N2 - PHB
puis N1 - ES Nanterre (2014/2015)

Pierre-Jean Sarr (2009)
N3 - PHB 
N3 - Vanves
N2 - Châtenay-Malabry 
N3 puis N2 - KB
Retour au club 17/18 N3

Ulysse Fodor (2013)
N2 - PSG
Centre de formation PSG  

 

 

Melvine Deba (2013)
N2 - N1 puis LNH Issy Paris
Pôle de Chatenay
Cap. Equipe de France Cadettes
France Jeunes 
Championne d'Europe -19 ans 2017
Signature au centre de formation d'IPH en mai 2016 pour 2 ans.

Signature pro IPH en 2017
Signature en 2020 au METZ Handball

 

 

 

 

 

Joueurs PSC en France Jeunes

Melvine Deba (France 1998)

Nayah Suriam (France 1999)

Dylan Nahi (France 1999)

    

Joueurs PSC en sélection PIFO

Romuald Kollé (sél 92)

Junior Sokamteh (sél 93)

Ulysse Fodor (sél 95)

Georges Christodoulou (sél 98)

Dylan Nahi (Sél 99)

Arthur Torrent (Sél 99)

Emmanuel Mayemba (Sél 00)

Achille Christodoulou (Sél 02)
Thomas Loppy (Sél 02) 

Lucien Gastellier (Sél 03)
 

Melvine Deba (1998 - Sél 97)

Assetou Kante (sél 98)

Nayah Suriam (1999 - Sél 98)

Firiel Atig (Sél 99)

Anne-Liz Deba (Sél 02)

 

Joueurs en Sélection Nationale

Pacôme Kipré - Côte d'Ivoire (CAN 12)

Melvine Deba - France Cadettes/Jeunes/A'

Dylan Nahi - France Cadet/Jeunes/A

Inès Bourouila - Algérie Jeunes

Inès Mounssi - Algérie Jeunes

Yousra Naili - Algérie Cadettes

Recherche

Palmarès

Seniors Garçons Champions de Paris 88/99-01/02 et 03/04. Vice-champions Honneur PIFO 10-11-Montée en Excellence Région. Saison 11-12 : Montée en Prénationale.
Champions Prénationale 2015/2016. Montée en N3.
Equipe 2 championne de Paris Excellence 06/07 et 11/12. Montée en Honneur Région. Equipe 3 championne de Paris Excellence 15/16. Championne de Paris Honneur 04/05 et 09/10. Montée en Excellence Régionale en 16/17. Champions d'Excellence Régionale 17/18 - Accession Prénationale
Seniors Filles Championnes Excellence Région PIFO 12/13 (Montée en prénationale)- Championnes de Paris 88/89-89/90-03/04-08/09. Vice-Championnes PIFO 92/93.Vice-Championnes Excellence PIFO 10-11. Vainqueurs de la Coupe de Paris 08/09, 10/11 et 13/14.
Equipe 2 championne de Paris Excellence en 11/12 et 12/13. Montée en Honneur Région. Vainqueur du Challenge de Paris 12/13.
Equipe 3 championne de Paris Excellence 15/16, 16/17 et 17/18. Accession Honneur Région 18/19.
Equipe 4 championne de Paris Honneur 16/17.
-20 Garçons vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13. Excellence Régionale en 11/12, 12/13, 15/16, 16/17, 17/18. Honneur Région en 13/14. Champions Honneur région 14/15. Champions Excellence Région 16/17. Vainqueurs de la Coupe de Paris 16/17.
-18 Garçons Champions d'Excellence Régionale PIFO 08/09. Champions de Paris 02/03-03/04-04/05-05/06 et 07/08. Excellence régionale 06/07, 08/09 et 10/11. Vainqueurs de la Coupe de Paris 03/04, 08/09 et 10/11.
-17 Garçons Champions de Paris 12/13 et 13/14. Vainqueurs du Challenge de Paris 12/13 et de la Coupe de Paris 13/14 et 15/16.
-16 Garçons Champions de Paris 03/04 et 05/06. Honneur région 06/07, 08/09 et 10/11. Excellence Région 07/08. Vainqueurs de la Coupe de Paris 06/07-07/08.
-15 Garçons champions de Paris 11/12 et 17/18. Champions d'Excellence Région PIFO 12/13. Vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13
-16 Filles vainqueurs de la Coupe de Paris 00/01. -14 Garçons Champions de Paris 04/05 et 06/07. Vainqueurs de la Coupe de Paris 06/07.
-15 Filles vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13 et 13/14. Honneur régionale 12/13 et 13/14.
-13 Garçons Champions de Paris 17/18.
-12 Mixte Champions de Paris 02/03 et 09/10. Vainqueur de la Coupe de Paris 02/03, 03/04, 09/10 et 10/11. Equipe 3-12 championne de Paris Honneur 09/10. -10 Garçons Vainqueurs de la Coupe de Paris 08/09.
-11 Mixte Champions de Paris 13/14.
-10  Mixte vainqueurs de la Coupe de Paris 10/11.
- 9 Mixte vainqueurs de la Coupe de Paris 11/12 et 12/13.

Saison 17/18 :
Equipe 1 masculine en N3
Equipes Régionales :
Seniors Filles 1 en prénationale, Seniors Garçons 2 et Seniors filles 2 en excellence régionale.
-20 garçons en Excellence régionale, -17 garçons en excellence régionale.
Equipes Départementales : 4 équipes séniors garçons, 2 équipes séniors filles, 2 équipes -17 ans garçons, 3 équipes -15 ans garçons, 2 équipe -13 filles, 1 équipe -15 filles, 2 équipes -18 filles, 3 équipes -13 ans garçons.1 école mixte de mini-hand dès 6 ans avec des équipes -11 ans et -9 ans.
BABY HAND MIXTE (3/4 et 5/6 ans).
Membre du PARIS GALAXY HANDBALL (Championnat de France -18 ans garçons et filles / équipe -18 ans excellence région filles / équipe -15 ans excellence région filles).
23 novembre 2022 3 23 /11 /novembre /2022 16:07

St Mandé – PSC SG1

 

Malgré un désir de bien faire, notre équipe première masculine s’est inclinée samedi soir au gymnase André Benzoni de Saint-Mandé. Une défaite qui coute cher à notre équipe qui perd sa première place au classement de sa poule de Nationale 3.

(par Benjamin KERN, le 20/11/2022)

Faux-pas à Saint-Mandé

L’avant match

L’enjeu de ce match était clair : les deux premiers ex-aequo du classement s’affrontaient pour occuper seul en tête la tête de la poule. Qui dit grands enjeux dit grands moyens : les choses n’ont pas été faites à moitié en ce qui concerne les forces en présence côté supporters. La salle de Saint-Mandé était remplie à ras bord, occupée d’une part par un kop domicile bien garni, et d’autre part par la soixantaine de supporters du PSC ayant fait le déplacement pour l’occasion. C’est donc dans un stade chauffé à blanc que les joueurs des deux équipes sont entrés pour disputer le match le plus important depuis le début de leur saison.

 

Le match

Il a fallu attendre la deuxième minute pour assister à l’ouverture du score de la part de Saint-Mandé. Nous avons connu une entame de match catastrophique, subissant un 6-0 en l’espace de neuf minutes. Nos joueurs n’ont pas trouvé la faille en attaque, malheureux sur pénalty, précipitant les tirs, et faisant preuve d’agacement et de frustration en défense. Nos garçons sont réellement rentrés dans leur match après un temps mort salvateur (6-0 à la 9e minute). Nous avons pu ouvrir notre compteur juste après, et profiter d’une sanction de deux minutes contre Saint-Mandé pour recoller progressivement au score (9-6 à la 14e minute). Cependant, une fois revenus au complet, les joueurs de Saint-Mandé ont de nouveau causé des difficultés à notre équipe, et sont repassés à +6 en un très court laps de temps (12-6 à la 17e minute). Nous sommes alors retombés dans nos travers du début de match, précipitant nos actions, et tombant dans l’énervement face à des arbitres qui n’ont pas facilement sifflé en notre faveur. En fin de période, nous avons à nouveau su profiter de l’infériorité numérique adverse pour réduire notre déficit de buts à -4. Nous avons également pu compter sur notre gardien qui a effectué cinq arrêts d’affilés (dont un pastis), gardant ainsi sa cage inviolée pendant plus de six minutes. Score à la mi-temps : 16-12.

Le début de la seconde période est un copié collé du début de la première. Le gardien de Saint-Mandé effectuant des arrêts et permettant à son équipe de marquer en contre, nos adversaires ont retrouvé leur avantage de +6 en seulement trois minutes (18-12 à la 33e minute). Cette deuxième période fut à l’image de la première, nous avons débloqué notre compteur tardivement (20-13 à la 37e minute), et su profiter d’une infériorité de l’équipe adverse pour revenir progressivement dans le match. Enfin, notre gardien a retrouvé son impressionnante réussite avec une serie de six arrêts, empêchant Saint-Mandé de marquer pendant plus de sept minutes. Nos garçons sont alors (comme en première période), revenus à -3 (22-19 à la 47e minute). En fin de match, nous avons laissé trop d’espaces à Saint-Mandé, et avons été victimes d’un certain manque de discipline en défense et d’un accès d’engagement des adversaires en attaque : il y a eu un grand nombre de pénaltys sifflés des deux côtés (sept pénaltys en tout sur le dernier quart d’heure). Enfin, un dernier deux minutes contre Saint-Mandé et de belles parades à bout portant, nous ont permi de maintenir un déficit de trois but en toute fin de match. Score final 31-28.

L’après match :

Malheureusement, nos joueurs perdent d’importants points à l’issue de ce match, descendant à la troisième place du classement de la poule. Nous avons assisté à un vrai match en dents de scie, avec deux entames de périodes catastrophiques, et des remobilisations encourageantes en deuxièmes moitiés de mi-temps. À noter, la bonne performance de notre deuxième gardien Yann, qui sort de ce match avec 39% d’arrêts.

Entre le virulent kop de Saint-Mandé et les importants enjeux du match, nos joueurs semblent sans doute avoir quelque peu cédé à la pression, du moins en début de match. En effet, le 6-0 d’entrée a directement établi une physionomie de match à sens unique, avec notre équipe courant sans cesse derrière le score. 

 

Alors que nous sommes à un peu plus du tiers de la saison, notre équipe première masculine occupe donc la troisième place de la poule 3 de Nationale 3, avec deux points de retard sur le nouveau leader et adversaire du jour Saint-Mandé. Le prochain match de nos garçons les opposera aux Bretons de Loudéac, déjà présents dans notre poule l’année précédente.

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2022 2 25 /10 /octobre /2022 17:43

PSC SG1 – HOUILLES

 

Alors premiers ex-aequo de la Poule 3 de National 3 après quatre journées de championnat, les garçons de notre équipe première affrontaient l’équipe de Houilles. En ce début de soirée de samedi, nos joueurs se sont maintenus à leur rang après une nouvelle victoire à domicile, pour cette cinquième journée. Retour sur cette rencontre de haute intensité.

(Par Benjamin KERN, le 23/10/2022)

La SG1 garçons tient la cadence en tête

L’avant match

L’enjeu de ce match était de rapporter les trois points afin de maintenir la cadence en tête de la poule. En effet, avant la rencontre, nous étions premiers ex-aequo (devant à la différence de buts). Nous affrontions une équipe de milieu de tableau, à Vignoles, sous les encouragements des joueuses de l’équipe féminine, qui jouaient juste après. Alors diminuée par quelques absences causées par des blessures, l’équipe se devait de confirmer ses envies de prospérer en tête du classement.

La SG1 garçons tient la cadence en tête

Le match 

Nos garçons sont rentrés dans leur match de la meilleure des manières : deux arrêts consécutifs de notre gardien, débouchant sur deux buts en contre (2-0 à la 2e minute). Une fois en défense placée sur les phases suivantes, Houilles a su montrer un agressif visage défensif, et a fait trouver des intervalles à ses arrières des deux côtés en attaque. De notre côté, nous avons pu profiter des légers retards de replis défensifs des adversaires pour nous faciliter la tâche en attaque. Le score s’est alors équilibré, et nous avons pu voir de beaux buts des deux côtés. Nous avons notamment marqué un joli kung-fu sur une passe aile droite – arrière gauche, qui est survenue après deux roucoulettes marquées successivement des deux côtés (5-5 à la 8e minute). À la 11e minute de jeu, Houilles a pris l’avantage pour la première fois de la partie. Nous avons connu un passage à vide en défense, ajouté à une baisse d’attention. Notre manque de vigilance sur les retours de balles après arrêts de notre gardien, a permis aux adversaires de passer à +2 (6-8 à la 12e minute). Nous n’avons pas su profiter de notre supériorité numérique (après une sanction de deux minutes contre Houilles), ne parvenant pas à trouver le chemin des filets sur ce lapse de temps. Nous sommes paradoxalement repassés à égalité après le retour des joueurs de Houilles au complet (9-9 à la 18e minute). Un beau lobe à l’aile nous a ensuite amenés à repasser devant au score (10-9 à la 20e minute), avant de rapidement passer à +3 (12-9 à la 21e minute). Cela fut permis par un beau double arrêt de notre gardien, pour la première fois en réussite sur un deuxième ballon après premier arrêt. De plus, nous pouvons retenir une très belle feinte de notre arrière gauche en contre, laissant trois adversaires sur les talons. Après une phase de latence ponctuée de tirs forcés et de passages en force des deux côtés, le match a basculé en notre faveur grâce à des parades à bout portant et sur pénalty de notre gardien, nous permettant de rentrer aux vestiaires avec cinq buts d’avance. Score à la mi-temps : 18-13.

 

L’entame de la seconde période ne fut pas à notre avantage, Houilles est rapidement revenu à -3 , nous mettant en échec en attaque et nous empêchant d’aller au tir. (18-15 à la 33e minute). Nous avons cependant vite réagi et avons profité d’un nouveau deux minutes contre les adversaires pour reprendre le large (21-15 à la 35e minute). À ce moment, est survenu un élément extra sportif qui a coupé le bon rythme que nous avions retrouvé : la table de marque est restée bloquée et il y a eu une petite dizaine de minute d’arrêt du jeu, le temps de trouver une solution. Après quoi, il n’y eut plus de temps affiché, le chronométrage se faisant manuellement. À la suite de cet incident, nous avons pris un 3-0 en deux minutes (21-18 à la 41e minute). Les esprits se sont échauffés par la suite, la faute à des défenses musclées, flirtant avec la limite de la sanction à chaque fois. Cela s’est traduit par un carton rouge de part et d’autre, en l’espace de trois minutes. Le jeu fut alors haché, et il a fallu attendre la 51e minute, pour que nous reprenions un écart conséquent à nouveau, en infligeant à notre tour un 3-0 à nos adversaires (28-22 à la 51e minute). Des arrêts successifs de nos deux gardiens ont permis de conserver cet écart, et d’assurer la différence de buts jusqu’à la fin du match. Fin du match : 34-28.

La SG1 garçons tient la cadence en tête
La SG1 garçons tient la cadence en tête
La SG1 garçons tient la cadence en tête
La SG1 garçons tient la cadence en tête
La SG1 garçons tient la cadence en tête
La SG1 garçons tient la cadence en tête

L’après match (interview)

Si nos joueurs l’ont emporté, s’est avant tout grâce à une belle prestation collective. En effet, tous les joueurs ont marqué au moins un but. Nous pouvons également constater un taux d’échec aux tirs relativement faible : 63% de nos shoots se sont transformés en buts. Nos gardiens sont également une importante clé du succès : 43% d’arrêts à eux deux.

Notre jeune demi, Liam (2 buts 5 tirs), habitué à l’équipe réserve, honorait sa première sélection en équipe première et découvrait la Nationale 3. Il a accepté de répondre à quelques questions à titre collectif et individuel. A propos de la préparation du match : « J’avais un peu de pression pour mon premier match en N3. J’ai beaucoup analysé le jeu avec les vidéos avant le match, et j’étais super concentré sur le banc. Je savais que je n’allais pas avoir beaucoup de temps de jeu donc que quand je rentrerais, je devrais apporter mes qualités au service du collectif, notamment ma vitesse ».

Y avait-il une pression particulière avant le match compte tenu du statut de l’équipe à la première place du classement ? « Le match a été préparé comme si c’était le premier match de la saison, nous n’avions pas de pression sur le statut de leader. On s’est préparé en équipe toute la semaine, on était ensemble tout le match en attaque et défense, une vraie équipe ».

Sur l’analyse du match : « On avait analysé leur jeu, on savait que c’était une équipe qui commençait fort ses matchs. Ça a été accroché en début de première, puis on a réussi à les déjouer ensuite et à trouver des solutions. En deuxième mi-temps, il y a eu beaucoup d’arrêts de jeu donc ça a été assez compliqué. On est descendu à un avantage de +3 alors qu’on avait pas mal d’avance. On a remis des jambes en deuxième partie de mi-temps et ça a payé ».

Pour la suite : « Sur le plan collectif : avec cette victoire on reste premier, on va continuer à se préparer pour le rester. A titre personnel : mon objectif est de continuer à bosser pour rester en équipe N3 et qu’on me redonne ma chance d’être dans le groupe ».                                                                                                                                      

Nos garçons de la N3 restent donc en tête de leur poule après ce match, toujours ex-aequo, mais devant à la différence de buts. Sur ce match, nous avons une nouvelle fois montré que nous étions à notre place dans le championnat malgré le nul d’il y a deux semaines. Nos joueurs vont avoir une semaine de coupure sans match, cependant, ils devront vite retrouver leur vitesse de croisière. En effet, ils enchaîneront ensuite cinq week-ends consécutifs de matchs, jusqu’à la fin de l’année civile.

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2022 4 20 /10 /octobre /2022 17:07

Le week-end du 15/16 Octobre 2022 s’est avéré fructueux pour nos rouges et noirs. S’il est de coutume de vous dépeindre des bilans nuancés, ce week-end sportif nous permet d’affirmer un -presque- sans faute : avec plus de ⅔ de victoires (11 victoires, 4 défaites) et un carton plein pour les équipes jeunes (hors entente). Ce week-end restera gravé dans les annales de cette saison qui ne fait que débuter.

 

Chez les adultes, le bilan est positif, malgré la lourde défaite de l’équipe de N2F (42-25), contre un collectif qui a su affirmer sa place de leader en confortant son invincibilité. Malgré une attaque convenable et une bonne discipline, les joueuses du PSC ne sont pas parvenues à contenir les assauts de l’adversaire, encaissant un nombre trop important de buts pour, ne serait-ce qu’espérer accrocher leurs opposantes du jour. Quant à leurs homologues masculins, ils ont bénéficié d’une journée de repos bien méritée, après un match difficile le week-end dernier. Nous les retrouverons dès samedi sur les parquets de Vignoles (18h), pour une rencontre contre Houilles-Le Vésinet.

 

En ce qui concerne les équipes réserves, toutes deux signent de belles victoires. Tandis que les filles de Pré-Nationale, emmenées par leur capitaine Virginie Capliez, s’imposent 28-33 contre une entente des Yvelines, leurs partenaires masculins d’Excellence régionale l’emportent par sept longueurs contre Thiais HB (33-24). Quant aux équipes engagées en championnat territorial, ce sont les filles qui ont fait briller le club ce week-end, avec un 3 sur 3 remarquable. Quant aux garçons, le sort s’est avéré moins favorable, qui encaissent deux défaites, dont une d’une courte longueur (34-33) contre l’équipe d’Houilles-Le Vésinet.

 

Du côté des jeunes, le bilan est tout bonnement magistral ! En effet, notons l’exploit de nos équipes jeunes du PSC, qui semblent avoir ce week-end unanimement refusé la défaite. Ainsi, alors que nos -18 masculin décrochent deux très larges victoires contre St-Vincent de Paul et le Stade français, nos -13 masculin comme féminin (quatre équipes) se sont imposés sur les parquets franciliens. Notons par exemple la victoire des -13 féminines, emmenées par leur coach Stéphane Vigouroux et leur capitaine Chloé Pilot, contre l’équipe de CSM Finances (26-24). Enfin, remarquons pour l’entente Paris Galaxy la victoire des -18 féminines, qui s’imposent 23-34 contre l’entente Val de Bièvre.

 

Ce week-end nous rappelle ainsi avec force que le handball est avant tout un sport d’équipe : malgré la défaite de l’équipe fanion, c’est le collectif PSC qui signe ce week-end un de ses plus beaux résultats de la saison. Handballeurs, handballeuses, parents et supporters, à la semaine prochaine !

 

Axel Gaugain

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 16:16

Le week-end du 8 et 9 Octobre a offert aux joueurs et supporters du PSC pas moins de vingt rencontres de jeunes et d’adultes ; autant d'occasions pour profiter des joies du handball ! A l’issue de ces rencontres, il convient de tirer un bilan mesuré : si les adultes ont quelque peu déçu face à des équipes à leur portée, les jeunes affichent un résultat plus positif.

 

Chez les adultes, c’est la déception qui caractérise ce week-end sportif. En effet, nos deux équipes fanions étaient confrontées aux deux lanternes rouges de leurs championnats respectifs, à savoir l’Etoile sportive Colombienne pour la N2F et Bois-Colombes pour la N3M. Or, ces équipes ont su déstabiliser nos  rouge et noir, si bien que  ces derniers concèdent une défaite et un match nul.

 

Chez les filles, qui s'inclinent sur le score de 27 à 29, la déception est d’autant plus forte que l’écart s’est creusé dans les toutes dernières minutes du match, à la faveur d’un ultime temps fort de leur adversaire du jour. Pour les garçons, qui rentrent  aux vestiaires avec un match  nul (29-29), la fin de rencontre s’est avérée non seulement tendue, avec  une dernière attaque qui aurait pu faire basculer le match en leur faveur, mais surtout litigieuse : alors qu’il reste deux secondes, un arrêt de jeu impromptu vient perturber le déroulement de la rencontre, à un moment décisif. Si cet épisode final peut prêter à contestation, c’est néanmoins faute d’avoir réussi à maintenir leur avance -de quatre longueurs à dix minutes de la fin du match- que notre N3M n’a pas conclu cette rencontre sur une victoire.

Pour les équipes réserves, le bilan est équilibré. Tandis que la Pré-nationale féminine signe une belle victoire (28-16) contre Meaux dans une rencontre maîtrisée de bout en bout, l’Excellence masculine concède une défaite (32-28) malgré une belle performance des gardiens de buts (38% d’arrêts). En ce qui concerne les équipes du championnat territorial, elles rapportent à Vignoles une victoire, un match nul et deux défaites.

 

Chez les jeunes, le week-end fut dense, et plutôt réjouissant sur le plan des résultats. Pour nos plus petits de -11 ans Mixte, le contrat est rempli, qui signent deux victoires pour une seule défaite contre l’équipe du PSG. Quant aux -13G, ils signent, malgré deux défaites,  une victoire : celle de PSC3 contre St-Vincent de Paul (19-11) : félicitations à eux et à leur coach Julian Collidor ! A noter également, la victoire de l’entente Paris Galaxy (qui inclut le PSC) en -15G contre l’équipe de Fontenay-Malakoff, sur le score de 31 à 23. Enfin, l’équipe de -18G du Paris Galaxy s’est elle aussi imposée, sur le score de 31 à 28 contre Villiers, grâce notamment à une belle performance de Dorian Kouassi qui inscrit 8 buts. Les filles du Galaxy -15 se sont quant à elles inclinées face à une équipe de Cergy bien supérieure en gabarit, voyant ainsi s’envoler leurs chances de jouer dans la poule Elite du championnat. On peut toutefois saluer le beau match de Lucie et d’Aïssatou, les deux ailières issues des rangs du PSC.

 

Souhaitons un bon repos à nos joueurs et joueuses du PSC, avant de retrouver les terrains pour un week-end du 15/16 Octobre qui sera non moins dense, et que l’on espère non moins victorieux !

 

Axel GAUGAIN.

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2022 2 11 /10 /octobre /2022 17:01

PSC SF1 - COLOMBES

 

Alors qu’elles étaient restées sur deux défaites consécutives à l’extérieur contre les deux équipes alors invaincues de leur Poule (Cergy et Aulnay), nos filles de Nationale 2 faisaient leur retour à Vignoles pour affronter l’Etoile Sportive Colombienne. Avec une défaite malgré deux buts d’avance à cinq minutes de la fin, nos filles ont de quoi nourrir certains regrets.

 

(Par Benjamin KERN, le 10/10/2022)

De peu pour la N2

L’avant match

Dimanche après-midi, notre équipe première féminine retrouvait le gymnase Vignoles, dans lequel elle avait brillé pour ses débuts en N2 il y a quasiment un mois jour pour jour. L’adversaire du jour était l’équipe de Colombes, alors dernière du classement avec trois défaites en trois matchs. Devant au classement, nos filles avaient pour principal mot d’ordre de ramener les trois points à l’issue de ce derby francilien. Le gymnase était déjà bien chauffé pour nos filles, grâce à la victoire de leur co-équipières de l’équipe 2, quelques instants plus tôt.

Le match

Nous avons eu du mal à rentrer dans notre match. Les joueuses de Colombes ont rapidement marqué et ont mené au score durant tout le début de la première période. La mauvaise entame de match de nos filles fut causée par un manque d’agressivité et de communication en défense. Nous avons rapidement été pénalisés par l’absence de notre pivot, exclue deux minutes pour la deuxième fois dès la 11e minute de jeu (3-6). En attaque placée, nous avons commis trop d’erreurs, en plus d’être mis en échec par la gardienne de Colombes (10 arrêts en première mi-temps). Après un temps mort pris à la 16e minute, nos filles ont progressivement réussi à revenir dans le match, en comblant un retard de quatre buts en moins de dix minutes (4-8 à la 16e minute, 10-10 à la 24e minute). Ceci fut rendu possible grâce à des arrêts de notre gardienne, notamment sur pénalty, et à la mise en place d’un jeu plus rapide basé sur les contres et les relances.  Ainsi, nous avons infligé un 6-0 aux adversaires entre les 20e (7-10) et 26e minutes (13-10). Nous avons bénéficié d’une très bonne rentrée à l’aile droite, marquant trois buts quasi consécutivement. A la suite de ce gros temps fort, la tendance s’est inversée et nos joueuses ont à nouveau traversé un gros temps faible : les adversaires sont revenues à 13-13 en 1min15. Score à la mi-temps : 14-14.

 

Après être revenus des vestiaires, nous avons directement écopé d’une nouvelle sanction de deux minutes. Alors en difficulté, en infériorité numérique et après un échec aux 7 mètres, notre équipe fut rapidement à nouveau menée (14-16 à la 33e minute). Pendant dix minutes, l’écart de -2 s’est stabilisé (18-20 à la 42e minute). Après avoir pris un nouveau temps mort, nos filles sont revenues à -1 (20-21 à la 45e minute). C’est alors que Colombes a pris un temps mort, laissant place à un fait de match extra sportif venant perturber la fin de la rencontre. En effet un souci technique est venu bloquer le buzzer, obligeant les juges de tables à débrancher le panneau des scores. Les deux équipes ont alors joué le dernier quart d’heure « à l’aveugle », sans repère temporel ni repère de scores. Cette interruption a coupé le rythme de nos joueuses qui étaient revenues sur une bonne dynamique. Notre défense un peu plus mobile a permis de provoquer des passages en force et quelques refus de jeu. En attaque, les relances rapides sur l’aile gauche ont permis de passer à +2 (26-24 à la 55e minute). Malheureusement pour notre équipe, la gardienne de Colombes a enchainé de bons arrêts et nos joueuses se sont précipitées en attaque (impossible de se rassurer avec le tableau des scores éteint...). Nous n’avons plus marqué pendant trois minutes, et avons rencontré un énième passage à vide : Colombes nous a infligé un 4-0 en trois minutes (26-28 à la 58e minute). Fin du match : défaite 27-29.

De peu pour la N2
De peu pour la N2
De peu pour la N2

L’après match (interviews)

Après le coup de sifflet final (et non pas buzzer), nos filles avaient de quoi être déçues après avoir espéré gagner le match en fin de deuxième mi-temps. La pilule est d’autant plus difficile à avaler que la défaite survient contre une équipe alors dernière au classement avant le match. Salomé, notre demi (3 buts 5 tirs), a accepté de se livrer sur la préparation de ce match : « On savait que c’était un match important, car face à un adversaire direct pour le maintien. On savait qu’elles étaient à notre portée et on restait sur deux gros matchs. Je pense qu’on était trop confiantes : c’était un peu mou à l’échauffement. Ça se joue dans les détails, on n’est pas assez précises aux entrainements et ça s’est senti. On a manqué d’envie sur ce match, on s’est vues trop belles ». A propos du match en lui-même : « On met de l’intensité les cinq premières minutes, on joue en transition, on joue notre jeu, mais on fait trop d’erreurs en attaque et on reste sur nos échecs. Les 10-15 première minutes en défense c’est catastrophique : on ne se parle pas et on n’est pas agressives : l’arbitre n’a sifflé aucun jet franc 9 mètres contre nous. On défend mieux par la suite mais on reste trop gentilles, on manque de dialogue en défense, et en attaque, on n’arrive pas à se régler. Je suis sortie car je me suis agacée personnellement. Sur la deuxième mi-temps, ça a joué de pas savoir le score, je ne savais même pas qu’on avait été à +2. On n’a pas pu gérer en fonction du temps. Après le problème de l’affichage, c’était valable pour les deux côtés. En tout cas on avait les balles pour marquer mais on n’a pas assuré ».

 

Le coach adjoint de l’équipe, Lucas, s’est également confié sur sa vision de la rencontre depuis le banc : « Sur un match comme celui-là, par rapport au classement, on est dans une optique de pouvoir performer. On savait que c’était une équipe qui était derrière nous au classement. On se devait de performer et de prendre trois points. On s’était fixé comme objectif la victoire et rien d’autre. Sur la première mi-temps, ce qui nous déjoue c’est qu’on perd beaucoup trop de balles. On permet aux adversaires de creuser. On a réussi à repasser devant, mais on n’a pas assez développé notre jeu en montée de balle, ce qui fait qu’on reste sur un nul à la mi-temps. Sur la deuxième période on essaye de régler la défense car on est trop exposé aux duels isolés. On a choisi d’avoir une défense plus compacte et on a pris beaucoup moins de buts, mais on a manqué de timing sur les sorties défensives. En attaque, on passe à deux pivots, ça nous a bien réussi et on est arrivé à passer à +2. Malheureusement, on loupe des tirs et on perd notre dynamique positive, ce qui laisse l’adversaire reprendre confiance. Le fait qu’on n’ait pas connaissance du score nous a fait déjouer, et le fait de ne pas avoir le temps nous a contraints dans notre manière de gérer pour jouer le nul ». S’il fallait tout de même retenir un point positif du match : « Ce que j’aimerais souligner c’est notre combativité : on n’a pas baissé les bras même en étant mené -4 en première mi-temps et on est même repassé devant. On a su réagir sur des temps faibles et ça nous permet d’être restés au coude à coude tout le match au niveau du score ».

Malgré la défaite du jour parsemée de failles défensives comme offensives, nos joueuses ont tout de même démontré de l’envie et de la combativité à certains moments du match, comme l’a souligné leur coach adjoint. Elles devront s’en servir prochainement, car un gros déplacement les attend dès la semaine prochaine dans le Finistère, où nous affronterons les premières de la poule.

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2022 5 07 /10 /octobre /2022 15:30

Ce week-end du 1 et 2 Octobre 2022, c’était repos pour notre Nationale 2 Féminine et notre N3 Masculine ; l’occasion pour ces deux équipes de récupérer après un début de saison chargé, notamment pour l’équipe de N3M qui a connu un match difficile le week-end précédent contre Chaville.

 

Or, lorsque les équipes fanions s’éloignent des terrains, elles peuvent compter sur leurs coéquipiers du PSC. En effet, les équipes d’adultes masculines et féminines signent cinq victoires pour une défaite (et un match nul), avec rien de moins qu’un carton plein pour les collectifs féminins !

 

A noter chez les filles, une victoire à l’extérieur de la Pré-nationale féminine contre Coulommiers (25-29), ainsi que deux victoires à domicile pour les équipes engagées en championnat territorial (25-14 / 32-22). Quant aux garçons, tandis que l’équipe Excellence emmenée par Rudy-Jean-Bernard Boyer s’impose sur le fil face au CSA Kremlin-Bicêtre (37-36), l’équipe de PSC5 repart de Villeneuve-le-Roi avec un match nul (31-31) perdu dans les toutes dernières secondes sur un but de leur adversaire du jour.

 

En bref, ce fut un week-end plus que réussi pour nos équipes adultes : qu’il en soit de même les 8 et 9 Octobre, avec le retour des N2F et N3M qui affronteront, respectivement, l’Etoile Sportive Colombienne (3 défaites), et Bois-Colombes (3 défaites).

 

Du côté des jeunes, le week-end ne fut pas moins riche. En effet, ce ne sont pas moins de dix rencontres qui se sont déroulées ce week-end, de nos plus jeunes -11ans Mixte aux plus âgés de -18ans Masculin et Féminin.

 

Tandis que nos -11 Mixte et -13M ont alterné victoires et défaites contre les équipes du PSG et de CSM Finances, les -15M engagés dans l’entente Paris Galaxy ont signé une large victoire (45-25) contre Villiers, grâce notamment à une performance XXL de son capitaine Allan Menotti. Les Galaxy -15F se sont en revanche inclinées à Villemomble lors de leur premier match de poule face à l’entente Sud-93. Chez les -18F, égalité parfaite, avec une victoire pour une défaite. Pour la seule équipe masculine de -18 ans engagée ce week-end, le bilan est positif : victoire 27-25 à Vignoles !

 

Au vu des résultats de ce week-end, nous ne pouvons souhaiter qu’une chose à nos rouges et noirs du PSC : que cela continue ainsi !

 

 

Partager cet article

Repost0
28 septembre 2022 3 28 /09 /septembre /2022 17:15

La saison 2022-2023 a bel et bien commencé ! En effet, ce ne sont pas moins de dix-sept rencontres qui ont vu s’exprimer ce week-end du 24-25 septembre, nos équipes de rouge et noir de Vignoles. Du côté des adultes, le bilan est assez positif. D’un côté, l’équipe de N3 emmenée par Marc Penalva, son capitaine, a confirmé son sans-faute en ce début de saison, avec une victoire contre Chaville sur le score de 34-28. Or, si elle conforte sa place de leader, la N3 Masculine a montré quelques faiblesses, notamment en défense, comme l’indique Isabelle Penafiel, son entraîneuse, dans les retours d’après-match. Sans compter la blessure de Valentin Zani, qui devrait l’écarter des terrains pour plusieurs semaines.

A noter également ce week-end, l’ouverture du compteur pour l’équipe réserve masculine, qui signe une première victoire contre le club de Limours (30-26), acquise avec panache dans les dix dernières minutes de jeu, grâce à une belle performance de son gardien de but, Yann Marcelin. Quant aux trois équipes engagées au niveau territorial, le bilan est plus mitigé : deux défaites et une victoire, celle de PSC4 contre le club de CSM Finances (24-29).

En ce qui concerne les seniors filles, le week-end s’est avéré plus ardu. En effet, Nationale 2 comme Pré-Nationale se sont inclinées, respectivement contre les clubs d’Aulnay (34-27) et l’AS Mantaise (27-22). Pour ces deux équipes, un scénario identique : match accroché durant 50 minutes, puis un écart qui, malheureusement, se creuse en notre défaveur dans les dix dernières minutes de la rencontre. Pour se consoler, notons la large victoire de l’équipe féminine engagée en championnat territorial, sur le score de 14 à 28 contre Villejuif, avec une très belle performance de Lena Haddad, qui inscrit neuf buts. 

Enfin, chez les jeunes, la phase de brassage se poursuit - pour les néophytes, une phase préalable visant à créer les championnats par niveau. Pour les -18 Masculins, une victoire a été acquise contre Châtenay-Malabry, malgré deux défaites. Les filles de -15 engagées dans l’entente Paris-Galaxy (c’est le même maillot mais en bleu et blanc...) ont passé la barre de la première phase de poule (deux victoires pour une défaite), pour poursuivre leur chemin en championnat régional. Enfin, chez les garçons de -15, les défaites de ce week-end ne sont qu’une étape vers la poursuite d’une saison qu’on leur souhaite la plus belle possible.

 

Rendez-vous ce week-end encore sur les parquets pour soutenir nos valeureuses équipes du PSC !

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2022 2 27 /09 /septembre /2022 18:50

PSC SG1 – CHAVILLE

Après avoir réussi son entrée en matière à Vignoles la semaine passée, avec une victoire pour son premier match à domicile, notre équipe première a récidivé, contre Chaville cette fois-ci, en cette soirée du samedi 24 septembre. Cette troisième victoire de rang en championnat, fut acquise non sans y avoir laissé des plumes, au cours d’un match plutôt étrange.

(Par Benjamin KERN, le 25/09/2022)

« Une victoire qui coûte cher »

Le match

Nous avons eu droit à un début de match plutôt classique et serré. Les deux équipes se sont tenues au score sur le premier quart d’heure, laissant transparaître un début de première mi-temps équilibré. Elles se sont successivement passées devant au score, avec peu d’échecs aux tirs. Nous avons donc avancé à touche-touche avec Chaville, de 1-1 à la 1ere minute, à 7-7 à la 12e minute. C’est à la 15e minute, que nous sommes passés pour la première fois du match à +2 (9-7), et ce, malgré un gardien adverse plutôt efficace. La différence a été que nous avons réussi comme la semaine dernière à ne pas nous fatiguer sur nos attaques et à fatiguer l’adversaire sur les siennes. C’est dans le dernier tiers de la mi-temps que la physionomie du match a tourné. En effet, les esprits se sont un peu échauffés lorsque notre joueur Victor est sorti sur blessure à la suite d’un contact sur tir en extension à l’aile, sanctionné d’un carton rouge contre Chaville. A partir de là, nos adversaires ont enchainé les erreurs défensives et nous sommes passé à 17-11 à la 24e minute. Cependant, la tension du carton rouge n’est pas descendue, et l’arbitre a fait pleuvoir les sanctions de 2 minutes (deux pour nous et deux pour Chaville entre la 24e et la 26e minute). Score à la mi-temps : 20-16

 

Au retour des vestiaires, le match s’est joué sur un faux rythme. Le jeu fut arrêté de manière intempestive sur presque chaque phase de jeu. En effet, la physionomie du match a fait que les joueurs des deux équipes se sont souvent retrouvés au sol (après contacts ou après tirs), après quoi, le terrain nécessitait systématiquement un coup de serpillère. Dans un premier temps, nos garçons ne sont pas sortis de leur match et on même agrandi leur avance acquise à la mi-temps (25-19 à la 37e minute). Cet écart de +6 fut conservé pendant environ dix minutes (28-22 à la 46e minute). Ensuite, le jeu s’est de plus en plus haché avec beaucoup de coups de sifflet (manque de discipline des deux côtés), et d’arrêts de jeu (terrain mouillé, problèmes de table de marque). Durant le dernier quart d’heure, le match a psychologiquement basculé. Le gardien de Chaville a enchaîné de bons arrêts, et notre précipitation en attaque a permis à nos adversaires de revenir à 28-25 à la 50e minute. Alors que la dynamique du match était clairement en faveur des joueurs adverses, nous avons bénéficié d’arrêts salvateurs de notre gardien au meilleur moment, nous permettant de sortir de la zone grise à l’approche de la fin (31-26 à la 57e minute). Alors que la victoire était (quasiement) assurée, nous avons malheureusement perdu notre pivot Valentin sur blessure après un contact genou contre genou. Fin du match 34-28.

« Une victoire qui coûte cher »
« Une victoire qui coûte cher »
« Une victoire qui coûte cher »

L’après match

L’issue du match nous est favorable pour ce qui est du score au tableau d’affichage. Cependant, la rencontre fut ponctuée d’incidents sportifs et extra-sportifs (arrêts de jeu, blessures, carton rouge, 2 minutes), hachant le jeu et perturbant le spectacle et la performance de nos joueurs. Isa, la coach de notre équipe première, a livré sa perception du match: « On n’avait pas de mauvaise appréhension avant le match, on sortait de deux bons matchs qu’on gagnait largement, donc on avait de la confiance qui s’est installée : le mot d’ordre, c’était de les faire péter au niveau du cardio. On n’a pas réussi car il y a eu trop d’arrêt de jeu, et on est retombé dans nos travers d’il y a plusieurs années. »

Depuis les tribunes, nous avons pu ressentir la tension et l’impact physique, ainsi que l’étrangeté de la seconde mi-temps. Isa a confié sa perception de la physionomie du match depuis le banc : « Je dirais qu’on s’est précipité, surtout qu’on a chauffé le gardien adverse au départ. Y a eu trop d’arrêts de jeu, Allan [notre responsable de salle, NDLR] a dû rentrer au moins vingt-cinq fois pour essuyer le terrain, ça nous a empêché d’emballer le match. Les prises en strict ça a aussi haché le jeu, et il y a eu des décisions arbitrales compliquées, mais on va retenir les trois points. Je suis néanmoins très en colère sur la défense : on ne gagne pas le match comme on aurait dû, à cause de notre défense : on se met en danger tout seuls, et ça a toujours été notre problème. Quand on met en place notre jeu, ça déroule mais quand on déconne, ça va plus. On a eu cinq minutes catastrophiques au milieu de la deuxième période. On avait travaillé les prises en strict à l’entrainement, mais on n’est pas lucide, on a trouvé toutes les solutions offensives, mais après les tirs ne sont pas bons. Marc n’a pas sa réussite habituelle, Pierre non plus. En deuxième mi-temps, on refait entrer Marc et il nous permet de nous maintenir à flot, car on rate beaucoup trop de tirs ».

Enfin, notre coach a donné des nouvelles de Victor et Valentin, tous deux sortis sur blessure : « Pour Victor, je pense que ce n’est pas trop grave, surement juste un hématome. Pour Valentin j’ai peur qu’on l’ait perdu pour la saison. Il a entendu un « crac » donc c’est soit les croisés, soit le ménisque. C’est une victoire qui coûte cher ».

« Une victoire qui coûte cher »

Si l’on essaye de voir le verre à moitie plein, nous pouvons dire que la prise des trois points est le plus important, même si comme l’a rappelé Isa, ce n’est pas la seule chose à retenir de ce match contre Chaville. Néanmoins, la victoire nous permet de nous installer en tête du championnat avec la meilleur attaque et la meilleur différence de but de la Poule 3 (105 buts marqués pour 69 buts concédés, +36 de différence).

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2022 1 26 /09 /septembre /2022 18:15

PSC SG2 – LIMOURS

Après une défaite à Palaiseau la semaine dernière, notre équipe réserve avait à cœur d’enfin briller cette saison avec son premier match à domicile. Mission réussie pour nos garçons de l’équipe 2 qui ont su prendre les trois points face à Limours, à Vignoles, en ouverture de la soirée de ce samedi 24 septembre.

(Par Benjamin KERN, le 25/09/2022)

Première victoire pour la SG2

Le match

La rencontre a débuté sous les meilleurs auspices pour notre équipe, qui a su profiter de deux parades de Ghaïssan d’entrée, pour marquer en contre deux fois (2-0 à la 2e minute). La tâche fut plus rude pour nos garçons en attaque placée. En effet, nous nous sommes heurtés à une défense de Limours solidaire, nous empêchant de trouver des intervalles. Nous sommes néanmoins restés concentrés en défense (premier but de Limours à la 5e minute, 3-1). Notre inefficacité offensive a permis à nos adversaires de revenir à 3-3 à la 8e minute. Nos joueurs ont ensuite connu un temps fort avec des mouvements offensifs permettant de trouver des solutions sur les ailes (8-4 à la 13e minute). Puis une phase de flottement s’est installée, où le score est resté bloqué, avec beaucoup de tirs sur les montants et quelques arrêts des gardiens. Le jeu s’est alors à nouveau équilibré et nous avons pu assister à de beaux buts de chaque côtés (tirs à la hanche pour nous, roucoulette pour Limours). À noter que le sang frais apporté par la rentrée des joueurs les plus jeunes de notre équipe a permis d’apporter un peu plus de vitesse à notre jeu en transition (11-8 à la 21e minute). Les parades du gardien de Limours ont malgré tout fait la différence sur la fin de la mi-temps, permettant aux adversaires de revenir à -2.  Score à la Mi-temps : 15-13

 

Après la pause, d’entrée de jeu, notre gardien Yann a enchaîné trois parades d’affilée (dont un pastis), permettant à notre équipe de passer à +3 (17-14 à la 34e minute). Dans le jeu, nos attaques n’ont pas porté leurs fruits à ce moment du match, Limours est donc revenu pour la première fois du match à égalité (20-20 à la 43e minute). Nos joueurs ont réellement connu un temps faible, ne parvenant pas à conclure les contre-attaques et à convertir les jets de 7 mètres. Le match qui semblait maîtrisé en première période, a alors définitivement prit un tournant différent, lorsque Limours nous est passé devant à la 44e minute (20-21). Les deux équipes ont alors été au coude-à-coude, se passant alternativement devant au score (23-22 à la 47e minute, 23-24 à la 49e minute, 25-24 à la 52e minute). Nos garçons se sont alors repris et se sont battus sur chaque balle pour se mettre à l’abri. Le stress de cette fin de match serrée et remplie d’adrénaline, a provoqué beaucoup de déchets et de pertes de balles des deux équipes, mais la série de parade de Yann a permis de creuser : Limours n’a plus marqué après la 53e minute de jeu (28-26).

Fin du match : victoire 30-26.

Première victoire pour la SG2
Première victoire pour la SG2
Première victoire pour la SG2

L’après match (interview)

Au buzzer, l’issue du match avait des airs de soulagement pour notre équipe 2 garçons. De fait, nos joueurs se sont fait peur sur la deuxième mi-temps, alors que nous avions le match bien en main en milieu de première mi-temps. Nous nous sommes mis en difficulté tout seuls avec beaucoup de précipitation en attaque (et un faible taux de réussite sur les pénalties, 20%). Nous avons été sauvés par nos gardiens lorsque cela allait moins bien pour nous : Ghaïssan, 30 minutes jouées, 7 arrêts 35% ; et Yann, 30 minutes jouées, 12 arrêts 48%. 

Le capitaine de notre équipe, Théo (6 tirs 8 buts), a livré sa perception du match et du jeu de ce jeune collectif : « Avant le match on savait qu’on devait jouer à fond, on avait perdu le week-end dernier et on vise la montée, donc c’est important d’aller chercher tous les points, et encore plus à domicile. On était tous focus malgré le fait qu’on ne se connait pas encore tous, mais on a réussi à bien bosser ensemble ». A propos de la physionomie du match : « On a fait un très gros début de match et on a manqué de lucidité sur la fin. On a un peu paniqué après la mi-temps, on a des joueurs très jeunes. C’était un peu dur, on a joué sur le physique et les courses, on savait que si on perdait, c’était dû à un manque d’expérience. A un moment, on a trop raté et pendant une défense on s’est crié dessus pour se remotiver. Un grand merci à Yann qui nous sauve la fin de match avec ses arrêts et ses relances, et à l’équipe qui a respecté le plan qu’on s’était fixé quand ça allait moins bien ».

Première victoire pour la SG2
Première victoire pour la SG2
Première victoire pour la SG2

La précipitation offensive de nos joueurs en deuxième période est à mettre sur le compte de la jeune moyenne d’âge de notre équipe, pouvant provoquer quelques excès de confiance et un certain manque d’expérience. En revanche, nous n’avons pas démérité car nous n’avons jamais été en perdition en défense, et nous avons pu mettre à profit notre rapidité en transition.

Victoire dans la difficulté, mais prise des trois points méritée, qui va permettre de définitivement lancer la saison de notre équipe réserve.

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2022 6 24 /09 /septembre /2022 23:32

Le week-end dernier, c'était la rentrée des classes pour la plupart des équipes du PSC, exceptées la Nationale 2 Féminine et la Nationale 3 Masculine qui avaient déjà renfilé les baskets, une semaine avant leurs coéquipiers… pour deux victoires ! Des équipes de jeunes qui ont participé aux phases de délayage aux collectifs d’adultes féminins et masculins, presque toutes nos équipes en rouge et noir ont retrouvé le chemin des parquets ces 17 et 18 septembre derniers.

 

Parmi elles, notre équipe de Nationale 3 Masculine, emmenée par Isabelle, a signé une des plus belles performances du week-end, avec une large victoire (36-18) à domicile contre l’équipe d’Avranches : c’est un sans-faute pour l’équipe fanion, qui reste invaincue après deux journées de championnat ! Les filles de Nationale 2 se sont quant à elles inclinées de quatre longueurs à Cergy, malgré une remarquable prestation de leur gardienne, Stana Calixte-Bango, qui signe 18 arrêts. Notons également une belle prestation de l’équipe de Pré-nationale féminine, qui s’est imposée contre une équipe d’Aulnay quelque peu affaiblie, sur le score de 39 à 23.

 

Par ailleurs, les équipes jeunes n’ont pas été en reste ce week-end, avec cinq équipes de -15 ans et de -18 ans engagées sur les terrains franciliens. Pour eux, ce sera quatre défaites, mais aussi une victoire, éclatante, des -18 ans masculins contre Paris 18 HB, qui s’imposent sur le large score de 31 à 9 : félicitations aux joueurs, ainsi qu’à leur coach Alexis ! En bref, un intense week-end de handball, après plusieurs mois éloignés des parquets, qui s’est conclu sur quelques belles victoires de nos joueurs du Paris Sport Club.

 

Ce week-end, Vignoles reprend du service pour un week-end chargé… Au programme, 19 rencontres de jeunes et d’adultes qui verront s’exprimer nos talentueux joueurs du PSC ! A noter, une rencontre à domicile de nos garçons de Nationale 3 qui seront opposés à l’équipe de Chaville, qui affiche une victoire et une courte défaite. Les joueurs du PSC resteront-ils invaincus ? Ce sera à eux de nous le dire, ce samedi 24 Septembre à 20h, gymnase Vignoles. Pour tous les autres, que la chance -et l’inspiration- soient avec eux pour cette deuxième journée de championnats, qui s’annonce, au vu des premiers résultats, des plus prometteuse !

 

Bon week-end handballistique à tous !

 

Axel Gaugain

Partager cet article

Repost0