Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Club formateur

Ecole de Handball

Label OR FFHB

Sifflet d'Or FFHB

 

Formation de jeunes joueurs pour le haut niveau.

Jeunes formés au club mutés vers des clubs d'élite : 

 

Dylan NAHI
Médaille d'Or FOJE 2015
Champion d'Europe -18 ans 2016
Champion du Monde -19 ans 2017
Champion de France LNH 2017 à 2020
Champion de France N2 2017
Vainqueur de la coupe de la Ligue 2017
Vice-Champion d'Europe EHF 2017
Vainqueur Coupe de France 2018

 

romuald-kolle-picture2 1383363828
Romual Kollé (2008)

N1 puis D1/D2
4 ans Centre de formation US IVRY

3 ans de contrat Pro à l'US IVRY
signés en Mai 2014

Signature en 2017 à SARAN LOIRET
Signature en 2020 à LIMOGES


 

 

Miloud Aoumeur (2006)
N2 - PHB
puis N1 - ES Nanterre (2014/2015)

Pierre-Jean Sarr (2009)
N3 - PHB 
N3 - Vanves
N2 - Châtenay-Malabry 
N3 puis N2 - KB
Retour au club 17/18 N3

Ulysse Fodor (2013)
N2 - PSG
Centre de formation PSG  

 

 

Melvine Deba (2013)
N2 - N1 puis LNH Issy Paris
Pôle de Chatenay
Cap. Equipe de France Cadettes
France Jeunes 
Championne d'Europe -19 ans 2017
Signature au centre de formation d'IPH en mai 2016 pour 2 ans.

Signature pro IPH en 2017
Signature en 2020 au METZ Handball

 

 

 

 

 

Joueurs PSC en France Jeunes

Melvine Deba (France 1998)

Nayah Suriam (France 1999)

Dylan Nahi (France 1999)

    

Joueurs PSC en sélection PIFO

Romuald Kollé (sél 92)

Junior Sokamteh (sél 93)

Ulysse Fodor (sél 95)

Georges Christodoulou (sél 98)

Dylan Nahi (Sél 99)

Arthur Torrent (Sél 99)

Emmanuel Mayemba (Sél 00)

Achille Christodoulou (Sél 02)
Thomas Loppy (Sél 02) 

Lucien Gastellier (Sél 03)
 

Melvine Deba (1998 - Sél 97)

Assetou Kante (sél 98)

Nayah Suriam (1999 - Sél 98)

Firiel Atig (Sél 99)

Anne-Liz Deba (Sél 02)

 

Joueurs en Sélection Nationale

Pacôme Kipré - Côte d'Ivoire (CAN 12)

Melvine Deba - France Cadettes/Jeunes/A'

Dylan Nahi - France Cadet/Jeunes/A

Inès Bourouila - Algérie Jeunes

Inès Mounssi - Algérie Jeunes

Yousra Naili - Algérie Cadettes

Recherche

Palmarès

Seniors Garçons Champions de Paris 88/99-01/02 et 03/04. Vice-champions Honneur PIFO 10-11-Montée en Excellence Région. Saison 11-12 : Montée en Prénationale.
Champions Prénationale 2015/2016. Montée en N3.
Equipe 2 championne de Paris Excellence 06/07 et 11/12. Montée en Honneur Région. Equipe 3 championne de Paris Excellence 15/16. Championne de Paris Honneur 04/05 et 09/10. Montée en Excellence Régionale en 16/17. Champions d'Excellence Régionale 17/18 - Accession Prénationale
Seniors Filles Championnes Excellence Région PIFO 12/13 (Montée en prénationale)- Championnes de Paris 88/89-89/90-03/04-08/09. Vice-Championnes PIFO 92/93.Vice-Championnes Excellence PIFO 10-11. Vainqueurs de la Coupe de Paris 08/09, 10/11 et 13/14.
Equipe 2 championne de Paris Excellence en 11/12 et 12/13. Montée en Honneur Région. Vainqueur du Challenge de Paris 12/13.
Equipe 3 championne de Paris Excellence 15/16, 16/17 et 17/18. Accession Honneur Région 18/19.
Equipe 4 championne de Paris Honneur 16/17.
-20 Garçons vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13. Excellence Régionale en 11/12, 12/13, 15/16, 16/17, 17/18. Honneur Région en 13/14. Champions Honneur région 14/15. Champions Excellence Région 16/17. Vainqueurs de la Coupe de Paris 16/17.
-18 Garçons Champions d'Excellence Régionale PIFO 08/09. Champions de Paris 02/03-03/04-04/05-05/06 et 07/08. Excellence régionale 06/07, 08/09 et 10/11. Vainqueurs de la Coupe de Paris 03/04, 08/09 et 10/11.
-17 Garçons Champions de Paris 12/13 et 13/14. Vainqueurs du Challenge de Paris 12/13 et de la Coupe de Paris 13/14 et 15/16.
-16 Garçons Champions de Paris 03/04 et 05/06. Honneur région 06/07, 08/09 et 10/11. Excellence Région 07/08. Vainqueurs de la Coupe de Paris 06/07-07/08.
-15 Garçons champions de Paris 11/12 et 17/18. Champions d'Excellence Région PIFO 12/13. Vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13
-16 Filles vainqueurs de la Coupe de Paris 00/01. -14 Garçons Champions de Paris 04/05 et 06/07. Vainqueurs de la Coupe de Paris 06/07.
-15 Filles vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13 et 13/14. Honneur régionale 12/13 et 13/14.
-13 Garçons Champions de Paris 17/18.
-12 Mixte Champions de Paris 02/03 et 09/10. Vainqueur de la Coupe de Paris 02/03, 03/04, 09/10 et 10/11. Equipe 3-12 championne de Paris Honneur 09/10. -10 Garçons Vainqueurs de la Coupe de Paris 08/09.
-11 Mixte Champions de Paris 13/14.
-10  Mixte vainqueurs de la Coupe de Paris 10/11.
- 9 Mixte vainqueurs de la Coupe de Paris 11/12 et 12/13.

Saison 17/18 :
Equipe 1 masculine en N3
Equipes Régionales :
Seniors Filles 1 en prénationale, Seniors Garçons 2 et Seniors filles 2 en excellence régionale.
-20 garçons en Excellence régionale, -17 garçons en excellence régionale.
Equipes Départementales : 4 équipes séniors garçons, 2 équipes séniors filles, 2 équipes -17 ans garçons, 3 équipes -15 ans garçons, 2 équipe -13 filles, 1 équipe -15 filles, 2 équipes -18 filles, 3 équipes -13 ans garçons.1 école mixte de mini-hand dès 6 ans avec des équipes -11 ans et -9 ans.
BABY HAND MIXTE (3/4 et 5/6 ans).
Membre du PARIS GALAXY HANDBALL (Championnat de France -18 ans garçons et filles / équipe -18 ans excellence région filles / équipe -15 ans excellence région filles).
27 avril 2023 4 27 /04 /avril /2023 13:39

PSC SF1 - Granville et PSC SG1 – Saint-Mandé

Poussées par une salle remplie à ras-bords, nos équipes fanions se sont enchaînées sur le terrain de Vignoles pour une soirée forte en émotions. Alors que les filles de la N2 ont largement pris le dessus sur leurs adversaires de Granville, les garçons de la N3 ont à nouveau buté face à leurs rivaux de Saint-Mandé.

(par Benjamin KERN, le 25/04/2023)

La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles

Les avants matchs 

Qui dit enchaînement de matchs à domicile, dit public au rendez-vous pour venir supporter les joueuses et joueurs des équipes premières du PSC. Vignoles était de fait, rempli comme jamais et chauffé à blanc (aux couleurs rouge et noir) en ce samedi soir d’avril.

Tout d’abord, nos joueuses affrontaient les Normandes de Granville, pour une lutte acharnée en bas de tableau afin de se laisser une chance d’éviter la relégation. Ensuite, nos joueurs se préparaient pour le choc du derby francilien de leur poule, face à Saint-Mandé, pour la bataille du haut du classement cette fois-ci.

Si les filles avaient déjà gagné à l’extérieur contre Granville, les garçons étaient restés sur une déconvenue à Saint-Mandé plus tôt dans la saison. Les filles avaient donc à cœur de confirmer leur statut de favorites, là où les garçons, revanchards, avaient pour objectif de ne pas offrir la montée en N2 à leurs adversaires du soir.

Premier match: PSC SF1 – Granville

Les filles en rouge et noir ont donc ouvert le bal. Leur début de match fut ronronnant, avec plusieurs tirs sur les montants, des pertes de balles sur contre-attaque, et une ouverture du score des adversaires en conséquence. Néanmoins, nos joueuses n’ont pas perdu la face en attaque placée, trouvant la pivot ainsi que des bonnes prises d’intervalles (2-2       à la 4e minute). Les pertes de balles sur mauvaises passes en attaque rapide se sont succédé, laissant Granville prendre le premier écart du match. Malgré une sanction de 2 minutes, un double arrêt de notre gardienne a permi de limiter la casse (5-7 à la 10e minute). Avec un regain d’intensité en défense et une efficacité toujours d’actualité en attaque placée, notre équipe est passée devant au score pour la première fois au quart d’heure de jeu (9-8 à la 16e minute). Nos joueuses ont enchainé de bonnes récupérations de balles en défense permettant de creuser l’écart et infligeant un 6-0 aux Normandes pendant dix minutes. Le fait que Granville ne marque à nouveau qu’à la 20e minute sur un tir de loin, fut révélateur de notre défense bien en place (13-9 à la 21e minute). Durant les dix dernières minutes de la période, l’écart s’est maintenu, nos joueuses s’arrachant sur chaque ballon et mettant plus d’envie qu’au début. Notre gardienne s’est encore illustrée sur une double parade, et nos ailières ont trouvé la solution à plusieurs reprises. Score à la mi-temps : 18-13.

 

Au retour des vestiaires, une sanction de 2 minutes rapide nous a mis en difficulté et a permis aux Normandes de revenir à -3 (18-15 à la 32e minute). Les sanctions de 2 minutes furent notre plus grand ennemi du début de la seconde période. Nous avons en effet écopé de trois sanctions en moins de six minutes, permettant à Granville de revenir au score, et ce malgré notre bonne mobilité en défense et en attaque (25-24 à la 44e minute). Après un temps mort, nos joueuses ont su se remobiliser et infliger un 4-0 en deux minutes, provoquant la pause d’un temps-mort adverse (29-24 à la 47e minute). Ce fut aux Normandes de connaitre leur trou d’air disciplinaire, écopant de plusieurs 2 minutes, nos joueuses se retrouvant parfois en double supériorité. Les arrêts décisifs de notre gardienne et la défense sérieuse de nos joueuses de champs ont permis de provoquer des refus de jeu et de creuser l’écart au score. Ainsi, nos joueuses ont pu dérouler sur la fin du match, en finissant la seconde mi-temps comme elles avaient terminé la première. Fin du match : victoire 38-29.

La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles

Second match: PSC SG1 – Saint-Mandé

Pour la seconde rencontre de la soirée, nos joueurs ont su s’inspirer du sérieux défensif de leurs homologues féminines juste avant. Il y eut une grosse intensité défensive des deux côtés d’entrée. Nous avons réussi à trouver le pivot plusieurs fois et à contrer les tentatives de neutralisation rapides de Saint-Mandé (4-2 à la 8e minute). Les arrêts de notre gardien nous ont permis de rester devant au score, dans un match serré, face à des adversaires adroits aux tirs. Au milieu de la période, le score à oscillé entre le nul et le +1 pour nous. (6-6 au quart d’heure de jeu). Nous avons pu assister à une mi-temps serrée et de forte intensité, nos joueurs prenant des coups et n’hésitant pas à les rendre en défense. Nous sommes parvenus à provoquer un refus de jeu, étant bien mobiles en défense et attentifs aux courses des arrières tireurs. Nos joueurs ont su creuser le plus gros écart du match en leur faveur (+3), grâce aux arrêts du gardien, au manque de discipline de Saint-Mandé, et au jeu autour du pivot (9-6 à la 23e minute). Malgré une sanction de 2 minutes en toute fin de période, nous sommes parvenus à rentrer aux vestiaires avec un avantage de +2. Score à la mi-temps : 11-9. [A noter que nos joueurs étaient rentrés aux vestiaires avec un déficit de quatre buts lors du match aller en novembre dernier.]

Nos joueurs se sont rapidement trouvés en double infériorité, avec une sanction de 2 minutes vingt secondes après le début de la deuxième mi-temps. A partir de là, nous avons assisté à une pluie d’exclusions tout au long du match : 30e, 33e, 35e, 40e, et 49e minutes contre le PSC, et 36e, 47e, 54e, et 56e minutes contre Saint-Mandé. Les deux équipes ont dû adapter leurs systèmes de jeu en permanence, jouant très rarement à sept contre sept sur l’ensemble de la période. Ces sanctions hâtives contre nos joueurs ont permis aux visiteurs de recoller pour la première fois au score : 13-13 à la 38e minute. Les nerfs furent tendus sur le terrain, sur les bancs, et en tribune ; la concentration s’est quelque peu transformée en énervement, et le jeu fut haché par les excès d’engagement des défenses jusqu’à la fin du match. Les deux équipes sont restées à égalité jusqu’au dernier quart d’heure de jeu (15-15 à la 44e minute). Nos joueurs ont ensuite peiné à trouver la faille en attaque et ont été punis par les attaques rapides de Saint-Mandé. Physiquement, nous nous sommes fatigués en faisant durer nos attaques sans parvenir à marquer au bout. Les infériorités numériques des adversaires nous ont cependant permis de revenir à -1 (17-18 à la 49e minute), mais les bras levés systématiques sur nos offensives nous ont poussés à l’imprécision (17-20 à la 54e minute). Nous avons su rester dans le match malgré une tactique adverse de sortie du gardien sur infériorités, que nous avons punie en contre face au but vide (20-21 à la 56e minute). Malgré un écart de -1 à la dernière minute et des opportunités de recoller, Saint-Mandé est parvenu à gérer le money-time. Fin du match : défaite 23-25.

La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles
La fièvre du samedi soir à Vignoles

En conclusion

Une victoire, une défaite : Vignoles est passé par toutes les émotions en cette soirée de samedi. Nous avons assisté à deux matchs sérieux de nos deux équipes de Nationale, offrant intensité et spectacle aux tribunes du gymnase. Les filles conservent un espoir mathématique de maintien, et les garçons montrent qu’ils méritent leur statut de prétendant au podium de la poule.

La saison touche presque à sa fin alors qu’il reste deux matchs à disputer pour les filles, et trois pour les garçons. Nous retrouverons une dernière fois les deux collectifs à Vignoles avant la fin de la saison, et nous aurons besoin d’un soutien toujours aussi indéfectible pour conclure de la meilleure des manières l’exercice 2022/23.

La fièvre du samedi soir à Vignoles

Partager cet article

Repost0

commentaires