Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Club formateur

Ecole de Handball

Label Argent FFHB

Sifflet d'Or FFHB

 

Formation de jeunes joueurs pour le haut niveau.

Jeunes formés au club mutés vers des clubs d'élite : 

 

Dylan NAHI
Médaille d'Or FOJE 2015
Champion d'Europe -18 ans 2016
Champion du Monde -19 ans 2017
Champion de France LNH 2017
Champion de France N2 2017
Vainqueur de la coupe de la Ligue 2017
Vice-Champion d'Europe EHF 2017

 

romuald-kolle-picture2 1383363828
Romual Kollé (2008)

N1 puis D1/D2
4 ans Centre de formation US IVRY

3 ans de contrat Pro à l'US IVRY
signés en Mai 2014

Signature en 2017 à SARAN LOIRET


 

 

Miloud Aoumeur (2006)
N2 - PHB
puis N1 - ES Nanterre (2014/2015)

Pierre-Jean Sarr (2009)
N3 - PHB 
N3 - Vanves
N2 - Châtenay-Malabry 
N3 puis N2 - KB
Retour au club 17/18 N3

Ulysse Fodor (2013)
N2 - PSG
Centre de formation PSG  

 

 

Melvine Deba (2013)
N2 - N1 puis LNH Issy Paris
Pôle de Chatenay
Cap. Equipe de France Cadettes
France Jeunes 
Championne d'Europe -19 ans 2017
Signature au centre de formation d'IPH en mai 2016 pour 2 ans.

Signature pro IPH en 2017

 

 

 

 

Joueurs PSC en France Jeunes

Melvine Deba (France 1998)

Nayah Suriam (France 1999)

Dylan Nahi (France 1999)

    

Joueurs PSC en sélection PIFO

Romuald Kollé (sél 92)

Junior Sokamteh (sél 93)

Ulysse Fodor (sél 95)

Georges Christodoulou (sél 98)

Dylan Nahi (Sél 99)

Arthur Torrent (Sél 99)

Emmanuel Mayemba (Sél 00)

Achille Christodoulou (Sél 02)
Thomas Loppy (Sél 02) 

Lucien Gastellier (Sél 03)
 

Melvine Deba (1998 - Sél 97)

Assetou Kante (sél 98)

Nayah Suriam (1999 - Sél 98)

Firiel Atig (Sél 99)

Anne-Liz Deba (Sél 02)

 

Joueurs en Sélection Nationale

Pacôme Kipré - Côte d'Ivoire (CAN 12)

Melvine Deba - France Cadettes/Jeunes

Dylan Nahi - France Cadet/Jeunes

Inès Bourouila - Algérie Jeunes

Inès Mounssi - Algérie Jeunes

Yousra Naili - Algérie Cadettes

Recherche

Palmarès

Seniors Garçons Champions de Paris 88/99-01/02 et 03/04. Vice-champions Honneur PIFO 10-11-Montée en Excellence Région. Saison 11-12 : Montée en Prénationale.
Champions Prénationale 2015/2016. Montée en N3.
Equipe 2 championne de Paris Excellence 06/07 et 11/12. Montée en Honneur Région. Equipe 3 championne de Paris Excellence 15/16. Championne de Paris Honneur 04/05 et 09/10. 
Seniors Filles Championnes Excellence Région PIFO 12/13 (Montée en prénationale)- Championnes de Paris 88/89-89/90-03/04-08/09. Vice-Championnes PIFO 92/93.Vice-Championnes Excellence PIFO 10-11. Vainqueurs de la Coupe de Paris 08/09, 10/11 et 13/14.
Equipe 2 championne de Paris Excellence en 11/12 et 12/13. Montée en Honneur Région. Vainqueur du Challenge de Paris 12/13.
Equipe 3 championne de Paris Excellence 15/16.
-20 Garçons vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13. Excellence Régionale en 11/12, 12/13 et 15/16. Honneur Région en 13/14. Champions Honneur région 14/15.
-18 Garçons Champions d'Excellence Régionale PIFO 08/09. Champions de Paris 02/03-03/04-04/05-05/06 et 07/08. Excellence régionale 06/07, 08/09 et 10/11. Vainqueurs de la Coupe de Paris 03/04, 08/09 et 10/11.
-17 Garçons Champions de Paris 12/13 et 13/14. Vainqueurs du Challenge de Paris 12/13 et de la Coupe de Paris 13/14.
-16 Garçons Champions de Paris 03/04 et 05/06. Honneur région 06/07, 08/09 et 10/11. Excellence Région 07/08. Vainqueurs de la Coupe de Paris 06/07-07/08.
-15 Garçons champions de Paris 11/12. Champions d'Excellence Région PIFO 12/13. Vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13
-16 Filles vainqueurs de la Coupe de Paris 00/01. -14 Garçons Champions de Paris 04/05 et 06/07. Vainqueurs de la Coupe de Paris 06/07.
-15 Filles vainqueurs de la Coupe de Paris 12/13 et 13/14. Honneur régionale 12/13 et 13/14.
-12 Mixte Champions de Paris 02/03 et 09/10. Vainqueur de la Coupe de Paris 02/03, 03/04, 09/10 et 10/11. Equipe 3-12 championne de Paris Honneur 09/10. -10 Garçons Vainqueurs de la Coupe de Paris 08/09.
-11 Mixte Champions de Paris 13/14.
-10  Mixte vainqueurs de la Coupe de Paris 10/11.
- 9 Mixte vainqueurs de la Coupe de Paris 11/12 et 12/13.

Saison 15/16 :
Equipes Régionales :
Seniors Garçons 1  et 
Seniors Filles 1 en prénationale, Seniors garçons 2 en Honneur régional et Seniors Filles2 en Excellence Régionale.
-20 garçons en Excellence régionale, -17 garçons en honneur régionale, -15 garçons en 2ème div régionale.
Equipes Départementales : 3 équipes séniors garçons, 3 équipes séniors filles, 1 équipes -17 ans garçons1 équipe -13 filles, 1 équipe -15 filles, 1 équipe -17 filles,  2 équipes -15 ans garçons, 3 équipes -13 ans garçons.1 école mixte de mini-hand dès 6 ans avec des équipes -11 ans et -9 ans.
BABY HAND MIXTE (3/4 et 5/6 ans).
Membre du PARIS GALAXY HANDBALL (Championnat de France -18 ans garçons et filles / équipe -17 ans excellence région).
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 23:02

Honneur aux dames.... la 2 filles est allée gagner la montée 1 journée avant la fin en s'imposat avec la manière 38/11 sur les terres de Martigua.

Un grand bravo à toutes celles qui auront participé à cette belle saison, ce titre de championnes de Paris, qui nous propulse en Honneur région ! Et bravo au Coach Guillaume of course.

 

Si vous voulez que je publie un petit compte-rendu et des photos ne vous gênez pas !

 

Pour ce qui est de LA montée, la plus belle du jour parce que d'un niveau supérieur, celle des seniors garçons, celle tant attendue..... je laisse la parole à Radio Pacôme, puisqu'hélas je n'ai pas pu manager mes garçons en ce beau dimanche.

Mais je tiens à dire mes joueurs qu'ils sont beaux, forts, gentils, puissants, et que je les aime !

J'attends ce moment depuis si longtemps. J'avais juré de conduire le club en prénat, c'est fait et c'est merveilleux.

 

Place au récit :

 

LA CLASSE SENIOR MESSIEURS 1 ACCEDE A LA PRENATIONALE AVANT L HEURE

VICTOIRE EUPHORIQUE 33-27 CONTRE GOUSSAINVILLE ET QUI FILE LA HAUT TOUT LA HAUT SUR NOTRE PLANETE


Les garçons de notre équipe phare n'ont pas attendu l'Ascension pour grimper sur le dôme de la victoire. Un match nul aurait suffit, mais la victoire est plus euphorique. Retour sur un moment fort de cette historique journée dominicale qui a fait naître cette promotion, sans oublier les FILLES de la 2 qui montent également, et sans aucun doute les MESSIEURS de la 2 qui ont une belle finale le week-end prochain.


Il pouvait y avoir confusion à l'échauffement avec cette couleur unique dominante. Le rouge s'était imposé par la force des choses. Goussainville l'adversaire arborait fièrement un survêtement sang, quand les nôtres, l'allure assurée et le trot précis, galopaient dans cet unique maillot rouge qui fait notre fierté.
Alors dans la foule, dans ce charivari à la scène digne du passage "Le Nouvel élève" DE GUSTAVE FLAUBERT, entre le crissement des ballons d'échauffement pétri de colle et qui roucoulent que le tarmac, les sauts périlleux de ces grands garçons, les bruits assourdissants de l'échec de la balle sur les poteaux et autres pauvres murs qui assurent la défonce, on cherche une seule personne parce que c'est celle là qui se paie le quotidien sportif et psychologique des joueurs. Isa est absente, il y a forcément un hic. On est pas habitué à voir Lulu coaché les garçons de la 1. Juste près d'elle il y a notre bon GUIGUI qui coordonne. Alors le discours de Lulu est celui des grandes finales. Elle s'adresse à ces hommes avec élégance et leur transmets un discours de connaisseuse. Dans les tribunes on apprécie le fond de ses paroles. Les hostilités sont lancées, le match peut commencer, Goussainville venu du Val d'Oise est finalement dans un maillot blanc. Mais comme si cette équipe avait aussi lié le pacte avec le rouge, les shorts baignent dans ce coloris. Mais qu'a cela ne tienne, on va faire avec, l'important c'est de transformer les essais pour parler comme les rugnymen.
Lorsque le match commence, avec un Goussainville qui d'entrée de jeu se montre incisif, une percée à la foreuse dans notre défense et qui trouve un PENALVA chaud bouillant, la balle perturbée par la présence de notre TOUR DE GARDE va échoué lamentablement sur le mur (le pauvre mur). Alors on part à l'assaut de cette défense adverse en système huit à gauche. Un David HOMME DU MATCH qui va la planter en empruntant le chemin du froc du goal. Piqué dans leur amour propre, l'ennemi réagi à l'image du numéro 9 buteur, baroudeur et entreprenant. On joue cinq minutes et le score est de 3 à 1 en la faveur du PSC. D'ailleurs jamais dans ce match, les banlieusards ne prendrons l'avance une seule fois. Les rouges étaient bien décidés à mener le débat, ne laissant que quelques tours de magie à l'adversaire de temps en temps pour essayer d'équilibrer. Ciel que le spectacle était beau, du handball de qualité au champagne qu'on aime. Quelques déchets de temps à autre mais le ressaisissement s'installe. La défense bouclée a fond et les clés perdues quelque part dans les méandres et autres estuaires qu'il fallait retrouver, ouvrir et planter. David leur fait peur. Sa présence est rassurante. Bertrand sort ses crocs, Christophe plastronne son tronc, Bilel casse l'aile... le public se régale, le danger est présent, il est omniprésent car le numéro 9 que j'évoquais à l'instant lorsque nous menions à 20 minutes de jeu par 12 à 7 avait à lui seul scoré 6 fois. Un mec énorme, battant, sans retenue et surtout poli. Alors, on réfléchit à une bien meilleure stratégie pour le stopper, et vu qu'il était demi-centre, son boulot ce jour là avait rencontré du pain sur la planche comme ont dit avec des défenseurs en roc. C'est à ce moment que le staff fait entrer Sofiane arrivé un peu à la bourre. Jouvence se mêle à expérience, on enfonce le clou, Momo est très en verve, il plante de sa meurtrière main gauche. Le gardien adverses je peux vous le dire en a vu des vertes et des pas mures à Vignole. Voilà dix minutes que Goussainville a son compteur bloqué à 7 pendant que nous sommes à 14. La baisse de tension commence sur ce moment là. Fébrilité évidente qui nous fait bouffer un 3-0, mais Momo va réduire le score suite à une erreur idiote d'un défenseur, il s'élance royalement et crucifie le gardien, c'est la mi-temps on est à 15-9.
La reprise est marqué par un super pénalty que François règle cash, en liquide. Derrière lui, David présente une facture au client, il veut payer en chèque, mais notre banque refuse, nous c'est cash et vlan. on joue trois minutes et le score est à 17-13. Nos vaillants guerriers perdent pédales. On voit le loup qui s'approche à une longueur. 17-16. Ce qui aurait pu être un moment de panique, devient un moment de self contrôle. Non le match n'est pas en train de tourner et c'est la réflexion de Sofiane assis sur le banc laquelle ma foi va redonner du NESQUICK à ce petit déjeuner à l'heure du goûter, il va sortir une belle phrase dans un contexte justifiée et je cite "ALLEZ LES GARS LE CHANGEMENT C 'EST MAINTENANT!!!!
Comme dans les textes du primaire, aussitôt dit, aussitôt fait, les garçons entendent leur coéquipier de Sofiane. Commence alors le moment clé ou la machine va se défouler. David restaure l'âme de l'équipe. Il est prit avec Bertrand en stricte, mais c'est peine perdue. Ces deux là sont de bons sorciers. Ils font courir les Goussainvillois et ça fontionne à merveille. L'excitation est là, elle se vit avec maitrise. En face ils sont essoufflés de ce moment de folie. Nous on est parti pour creuser l'écart davantage. A 23-17 il reste douze minutes à jouer, même si ce n'est pas encore gagné, il était temps de poser la balle à terre. Alors les jeunes talents rentrent et confirment. Goussainville sort une grosse défense. Un temps fort de ce match ou les Sofiane, François, David pour ne citer que ceux là vont se faire moudre comme du blé face aux arbitres incapables de sanctionner. Ils se sont pris des pains pendant au moins cinq grosses minutes. Tout s'écroule pour eux lorsque servi par Bertrand, demi-centre de classe exceptionnelle, David placé en pivot va se désaxer, se mettre parallèle au sol et trouver encore le froc du goal pour loger la balle au fond. C'en est pas fini que Fred servi royalement va lober le gardien un peu naif, sur ce coup la le public scande, Fred revient sur le banc avec un sourire qui fait noeud, banane et lune sur sa face.
Le tableua affiche 29-23. Goussainville opte pour le tout terrain, le va-tout. Il reste cinq minutes à jouer. Cela leur réussit, mais cela nous réussit également. à une minute de la fin du match nous nous levons tous pour chanter la................................................................VIGNOLAISE. Bons moments, bons délires: ON EST EN PRENAT ON EST EN PRENAT ON EST ON EST ON EST EN PRENAT
Les aigus rencontrent les altos diésés qui vont se fondre dans les envolées des ténor et la bass saisissante emmène le chant, VIGNOLE est FOU, IVRE tel le bateau de Rimbaud. Embrassades, accolades, les garçons dansent la farandole, nous sommes tous sur le terrain, l'adversaire reconnait la VICTOIRE et salue avec RESPECT (j'ai beaucoup aimé).
VOILA UNE BONNE CHOSE DE FAITE. VOILA NOS AMIS SUR LE CHEMIN DU HAUT NIVEAU. Tom absent physiquement pour ménisque sur le terrain et présent à mes côtés me livrait en début de match: "Je suis un peu degoûté Pac, je ne peux pas jouer en raison de cette p................. de blessure, mais je suis sûr d'une chose, on ira se faire voir en prénat". La prophétie de Tom s'est donc accomplie. Merci LES MECS pour CES années de dur labeur. Oui des années, accéder à l'élite, cela se travaille. On a suivi avec vous au fil des ans les progressions, les chutes.... se relever, bariri, tonner, feuler, hurler, glapir... pour être là aujourd'hui, alors je vais citer JEAN DE LA FONTAINE pour vous donner cette certitude là car vous êtes des GEANTS:
"JUPITER DIT UN JOUR, QUE TOUT CE QUI RESPIRE S 'EN VIENNE COMPARAITRE AUX PIEDS DE MA GRANDEUR" voilà mon message pour vous qui allez en PRENAT AVEC CETTE HARGNE: QUE TOUT CEUX QUI JOUENT DE LA PETITE BALLE S EN VIENNENT AUX PIEDS DE VOTRE GRANDEUR.
PEACE AND LOVE

Pacôme Christian Kipré votre serviteur je vous fais une doléance: Je peux vous donner mon CV pour être votre attaché de presse et vous suivre dans vos déplacement l'année prochaine? ahahahahahahah ainsi j'organiserai des conférences de presse pour les autographes ben ouiiii tous les rêves sont permis n'est ce pas?

Partager cet article

Repost 0
Published by PARIS SPORT CLUB
commenter cet article

commentaires

Plic 15/05/2012 14:06


C'est dans son rôle de macotte que Momo a le plus apporté (et le plus misé d'ailleurs...) cette saison !

PARIS SPORT CLUB 15/05/2012 12:12


Merci Roro !!!!

RoRo 15/05/2012 10:19


Bravooooooooooooo bravo bravo !!!!!!!!!!

la plus grande fan de momo 14/05/2012 15:03


moi pas objective sur momo????????????????????????? lol


et ouaiiiiiiiiiiiiiiisssssssssssss

Coach Isa 14/05/2012 10:41


Chère coach suppléante (que je remercie d'ailleurs de même que Guigui pour le brillant intérim d'hier et la douche prise à ma place héhé).


J'apprécie votre admiration d'un de mes joueurs.


Mais l'heure est à la liesse collective et non à mise en lumière individuelle.


Par ailleurs, je ne pense pas que dsoyez parfaitement impartiale dans cette histoire...


Sportivement.

la plus grande fan de momo 14/05/2012 10:16


Cher coach, 


Ayant vu une nouvelle fois les performances de momo lors de la magnifique victoire de vos garçons je me permets en tant que grande spécialiste du handball et de la carrière de momo de vous
soumettre ma grande idée.


En effet, la saison prochaine doit se préparer dès maintenant; c'est pourquoi je pense que Momo doit etre capitaine la saison prochaine. 


Il a sur le terrain un comportement irréprochable, toujours engagé, mobilisant les troupes, toujours dévoué, ne se laissant jamais débordé par un ailier qui fait des roucoulettes dans tous les
sens, sautant en extension plus haut que tout le monde et n'échouant jamais devant le gardien, prenant toujours les bons choix, ayant un comportement irréprochable et ne prenant jamais de
2minutes..........


Il est tellement fort, que si j'étais coach je le ferais jouer 60 minutes à tous les postes, a droite comme à gauche et meme dans les buts et je m'appuierais sur lui pour prendre toutes les
décisions lors des matchs.


Bref, comme vous pouvez le constater Momo mérite d'etre capitaine l'année prochaine!!


Momo tu es trop beau, Momo tu es mon héro!!!!

Nouredine 14/05/2012 08:40


bravo les gars et les filles belle saison se profile pour le psc bravo aux joueurs et dirigeants !!!! Nouredine

L'expat 14/05/2012 00:47


Je revais d'une diffusion en direct, je l'ai pas eue...
Tant pis, et heureusement que tu es là Pacôme!
Nickel ce petit résumé émouvant!
Bien joué les mecs,
Et surtout merci Pacôme!

la chouette 14/05/2012 00:11


Bravooooooooooooooooooooooooooooo à tous


(enfin surtout les filles hein !). Mon dos m'a empeché d'être là, mais comme vous avez assuré !!!